Chili con carne : un bon compromis entre simplicité et gourmandise

Publié le par La fourchette de Sophie

A cours d'idées ? Envie d'un plat qui change ? De saveurs d'ailleurs ?
Alors cuisinez-vous un Chili con carne ! Subtilement épicé, simple et rapide ... Qui dit mieux ?

Pour 4 personnes il vous faudra :
- 500 g de viande de boeuf hâchée (soit 5 steaks hâchés)
- la moitié d'un oignon
- deux gousses d'ail
- 400 g de tomates (fraîches ou en boîte : préférez les tomates en boîte si vous voulez plus de sauce)
- 300 g de haricots rouges en boîte précuits
- un petit peu de concentré de tomates
- du paprika
- de la sauce chili (que vous trouverez dans les épiceries asiatiques)
- sel, poivre

Dans une poêle huilée, faites revenir l'oignon et les gousses d'ail.
Quand l'oignon est transparent, ajoutez alors les tomates en boîte avec leur jus. Portez à ébullition.
Ajoutez la viande hâchée finement, puis laissez cuire à feu doux, en remuant de temps en temps. Une fois la viande cuite, ajoutez les haricots rouges. Laissez mijoter quelques minutes.
Ajoutez alors le paprika, le sel, le poivre, 2 à 3 cuillers à café de sauce chili et rectifiez l'assaisonnement.

C'est prêt !! Rapide non ?

Si vous aimez, vous pouvez rajouter une petite boîte de maïs : ça met de la couleur !

Publié dans Plat unique

Commenter cet article

Julie 13/02/2009 07:26

c'est vrai que c'est une super recette a toute occasion et c'est vraiment très bon!! je le sers avec du riz souvent ^^

my 09/02/2009 17:18

Cool ce chili. Ça a l'air simple et bon. Je mets une option pour le faire un soir rapido.
Moi aussi mon blog est récent. J'en avais marre d'envoyer des mails aux collègues et à la famille à chaque recette. Et puis comme ça quand je veux refaire une recette au moins je la retrouve. Elle est pas perdue sur un coin d'enveloppe ou un post-it.
Pour mes photos, j'ai un vieil appareil. Si je veux faire une photo de près, j'utilise le mode macro, ça marche bien s'il y a beaucoup de lumière. Enfin ça marche pas tout le temps non plus. Tout ça est encore bien mystérieux et puis au final c'est le goût qui compte.